Cours pour danseurs

C’est décidé, vous voulez apprendre ou perfectionner votre tango argentin

Si vous avez en tête :

  •  de ne pas apprendre n’importe quel tango.
  •  de pratiquer un tango proche de celui qui se danse à Buenos Aires.
  •  de trouver rapidement du plaisir à danser (apprendre en 10 à 20 heures).
  •  de découvrir et apprécier la musique argentine.
  •  de ne pas apprendre des dizaines de figures inutilisables dans les bals.
  •  de danser dans des milongas et en particulier à Buenos Aires.

…alors, nous avons peut-être quelque chose à faire ensemble.

Cours particuliers à la demande

BYC Pituca Annie_small

Photo Elvis Arsic

Cycle d’initiation

À l’issu de ce cycle, vous devez être capable de danser dans une vraie milonga (bal tango).

  • Danseuses(environ 10 à 15 heures).
  • Danseurs (environ 15 à 20 heures).

Il est possible de venir en couple, mais le plus important est d’aller danser « pour de vrai » et de changer de partenaire pour mieux comprendre les différents aspects du tango.

Cycle de confirmation

Le but de ce cycle est de perfectionner votre tango, de vous aider à découvrir votre propre style, de vous aider à exploiter votre répertoire en interprétant la musique en respectant le confort et le plaisir du partenaire.

  • Danseuses (travail sur la musicalité, la précision du suivi et comment avoir un rôle actif).
  • Danseurs (travail sur la musicalité, le guidage, l’improvisation et la créativité).

L’idée est de vous permettre de profiter des vraies milongas argentines de Buenos Aires. Je serai donc relativement exigeant pour que vous ne soyez pas déçus lors de votre voyage.

À ce stade, vous aurez certainement la curiosité de voir d’autres cours, de faire des stages. C’est important que vous le fassiez pour découvrir d’autres techniques, d’autres horizons. C’est à partir d’influence multiples que vous pourrez construire votre tango.

Vous ne pourrez pas faire l’économie d’un travail personnel, d’une lecture de la musique pour comprendre comment l’interpréter.

Ne rêvez pas, il est peu probable que vous deveniez un « maestro » si vous ne commencez pas jeune et dans un milieu riche comme celui de Buenos Aires. En revanche, vous pouvez devenir une danseuse ou un danseur très recherché dans les milongas du monde entier si vous savez vous exprimer par la danse en musique…

Pour réserver un cours : +33 6 89 37 55 91 ou contact…

Qui suis-je ?

cours_2

Photo Alain (Bebop Tango)

L’amour de la musique argentine instillé par mes parents et ma marraine, a fait qu’aujourd’hui, je suis avant tout DJ de tango.

J’ai découvert le tango de danse dans les années 80 et après quelques mois de pratique, je l’ai laissé de côté, mais pas la musique qui avait bercé mon enfance. J’ai repris en 1999 et progressivement j’ai commencé à organiser des milongas et donner des cours.

Je n’ai pas de maîtres autres que les grands orchestres comme Biaggi, Fresedo, D’Arienzo, Donato, Calo, De Angelis, Gobbi, Canaro ou Pugliese. J’ai croisé lors de stages ou cours particuliers quelques professeurs qui m’ont donné des clefs, mais c’est la musique et les milongas portègnes qui m’ont le plus appris, par la pratique.

Je ne souhaite donc pas vous capturer pour de longues périodes, ni vous transformer en imitateur. Je souhaite que vous découvriez votre tango.

De nombreux danseurs ont pris d’autres directions et leur choix est respectable. S’ils viennent me voir, ils verront que les différents tangos ne sont pas incompatibles s’ils s’expriment dans le respect mutuel, comme cela se fait dans les milongas portègnes (de Buenos Aires).

Cependant, un cours n’est pas un but en soi. Pour comprendre le tango, il vous faudra aller dans des bals (milongas). Je cherche juste à vous donner les clefs qui vous permettront de prendre tout le plaisir de cette danse.

Pour réserver un cours : +33 6 89 37 55 91 ou contact…


Chercher – Buscar – Find

Mots-clefs – Palabras clave – Keywords

Articles – Noticias – News

Archives – Archivos

Connexion