VJ, c’est quoi ?

Le terme VJ (Video Jockey) est calqué sur DJ (Disk Jockey). Au lieu de jongler avec des disques, le VJ jongle avec des vidéos.

Le terme « jongler » est un peu usurpé, car désormais, ces manipulations se font essentiellement sur ordinateur. Cependant, ce qui reste important pour moi est le choix en direct des sons comme des images. Pas question de dérouler des playlists.

J’interviens sous trois formes principales :

  1. Comme DJ uniquement, c’est classique.
  2. Comme VJ uniquement, en complément en en collaboration avec un DJ. Je fais surtout cela pour du « Neo Tango »…
  3. Comme DJVJ, DJ et VJ en même temps. C’est ce que je préfère, car cela permet au mieux de combiner images et musique pour une ambiance complète.

Principales techniques mises en œuvre :

Ces techniques ne sont pas utilisées seules, mais mixées en direct les unes avec les autres pour obtenir l’effet ou l’ambiance recherchés.

  • Affichage du nom de l’artiste joué. C’est un classique et pas très original. J’y tiens cependant, car même si j’annonce les orchestres au micro, c’est important pour moi d’aider la communauté tanguera à développer sa culture tango.
  • Affichage de photos et/ou vidéos de l’artiste. Cela commence à être un peu plus sympa.
  • Projection de vidéos. Séquences de durées variables pouvant mêler humour, nostalgie, émotion. Je les choisis au fur et à mesure en fonction de la musique. Je n’affiche pas spécialement des films de danseurs de tango. Pour moi, la danse est dans la salle. 😉
  • Projection d’animations. Parfois, notamment sur de la musique instrumentale et surtout sur de la musique alternative, ce qui compte, c’est l’ambiance lumineuse qui accompagne les danseurs. Là, l’idéal est de pouvoir projeter directement sur les murs et le plafond pour immerger les danseurs au sein des effets lumineux.
  • Pulsations au rythme de la musique. Comme avec les visualiseurs de certains logiciels, des effets s’animent en fonction du son diffusé. Disons que ces effets sont plus ciblés boîte de nuit que tango, mais de temps à autre ou dans une milonga alternative, cela va bien. En fait, j’utilise la plupart du temps cette fonctionnalité, mais sur des éléments discrets du mixage vidéo, en adaptant le rythme des vidéos au BPM (rythme) de la musique ou en jouant avec les possibilités des logiciels que j’utilise manuellement, ou à travers des effets qui existent à l’infini, tant les paramètres sont nombreux et associables.
  • Projection de vues en direct ou en différé de la salle. C’est sympa pour les danseurs de se voir à l’écran, devenant ainsi partie prenante du spectacle dans une sorte d’effet d’abîme.

Quelques exemples :

 Affichage du nom de l'artiste avec photo ou vidéo. Ici, superposition d'un effet calculé en temps réel.

Affichage du nom de l’artiste avec photo ou vidéo. Ici, superposition d’un effet calculé en temps réel.

Vidéo sur une tanda "romantique". La vidéo est en mouvement et l'effet de rayonnement est réalisé en direct. Les danseurs dansent dans l'image.

Vidéo sur une tanda « romantique ». La vidéo est en mouvement et l’effet de rayonnement est réalisé en direct. Les danseurs dansent dans l’image.

Les danseurs sont filmés en direct et intégrés dans des vidéos ou des animations. Cela peut aussi être utilisé pendant des sets d'orchestre.

Les danseurs sont filmés en direct et intégrés dans des vidéos ou des animations. Cela peut aussi être utilisé pendant des sets d’orchestre.

Autre exemple de danseur dansant dans l'image. Ici, l'image est constitué de plusieurs vidéos, d'animations rythmiques et de différents effets. Le but est de créer une ambiance.

Autre exemple de danseur dansant dans l’image. Ici, l’image est constituée de plusieurs vidéos, d’animations rythmiques et de différents effets. Le but est de créer une ambiance.

Dans une milonga alternative, il peut être intéressant de complètement insérer les danseurs dans les vidéos. Ici, projection murale et au plafond. La piste de danse et les animations vidéos ne sont plus qu'un seul élément.

Dans une milonga alternative, il peut être intéressant de complètement insérer les danseurs dans les vidéos. Ici, projection murale et au plafond. La piste de danse et les animations vidéos ne sont plus qu’un seul élément.


Chercher – Buscar – Find

Mots-clefs – Palabras clave – Keywords

Articles – Noticias – News

Archives – Archivos

Connexion