Archives de catégorie : Vals

Earth Virtual Milonga

Durant la pandémie et le confinement, j’ai commencé à animer une milonga hebdomadaire, de mars à septembre 2020.
J’ai aussi animé des milongas virtuelles pour d’autres organisateurs, comme la Zoom Milonga de Saint-Petersbourg, la Milonga Internacional de Buenos Aires, celle de Mexico ainsi que des milongas alternatives. Vous trouverez des extraits vidéo de ces 6 mois de milongas sur ma page Facebook, malheureusement souvent amputés de la musique pour des questions de droits d’auteur…
La prochaine milonga virtuelle de ce type sera le 17 octobre 2020.

During the pandemic and the confinement, I started to host a weekly milonga, from March to September 2020.
I have also animated virtual milongas for other organizers, such as the Zoom Milonga in Saint-Petersburg, the Internacional milonga in Buenos Aires, the one of Mexico City as well as alternative milongas. You will find video extracts of these 6 months of milongas on my Facebook page, unfortunately often cut off from music for copyright issues …
The next virtual milonga of this type will take place on October 17, 2020.

Durante la pandemia y el encierro, comencé a albergar una milonga semanal, de marzo a septiembre de 2020.
También he animado milongas virtuales para otros organizadores, como la Zoom Milonga en San Petersburgo, la Milonga Internacional en Buenos Aires, la de la Ciudad de México así como milongas alternativas. Encontrarás extractos de video de estos 6 meses de milongas en mi página de Facebook, desafortunadamente a menudo cortados de la música por cuestiones de derechos de autor …
La próxima milonga virtual de este tipo será el 17 de octubre de 2020.

Souvenirs du festival des Gorges du Tarn (septembre 2016)

Milonga de la tarde du samedi 10 septembre 2016


Préparation de la piste de danse après le repas…


La valse d’anniversaire de Caroline…

Musicaliser une milonga (1) La musique sert à faire danser

La musique sert à faire danser

Bien sûr, cela peut sembler une évidence, mais pour tourner un peu partout dans le monde, je peux témoigner que c’est loin d’être toujours pris en compte par les DJ.

Le tango est une danse d’improvisation et donc, il est plus sécurisant de bien connaître le morceau pour adapter ses évolutions. C’est une des raisons qui explique le choix relativement restreint de musiques jouées à Buenos Aires.

Un danseur musicien, sera capable de «deviner» un morceau inconnu, ou une interprétation live, car, connaissant la structure de la musique, il identifiera des signes, des indices, insensibles pour d’autres qui n’ont pas été formés.

Le DJ, s’il n’est pas musicien, devra a minima conserver un répertoire étroit pour éviter de placer dans l’embarras ses danseurs. Malheureusement, en général, moins les DJ connaissent la musique et plus ils se lancent dans des programmations «originales».

Pour moi, la meilleure musique pour le bal est celle qui est jouée dans les milongas de Buenos Aires. Au début, c’est surprenant d’entendre dans toutes les milongas les mêmes morceaux, mais à l’usage, cela permet de rentrer encore mieux dans la musique.

Cela n’empêche pas de trouver des titres originaux, des versions plus rares mais qui doivent être au moins de la même dansabilité que les versions plus communes.

Lorsque les danseurs sont «chauds», les DJ peut faire des propositions plus étonnantes…

© Bernard-Yves Cochain 2008